La dangereuse densité des données

Les données revêtent une importance toujours croissante pour les organisations. Ainsi, les directeurs des systèmes d’information ou DSI doivent optimaliser et adapter en permanence leurs stratégies en matière de gestion des données. La clé ? Le cloud.

July 16, 2015

Les données revêtent une importance toujours croissante pour les organisations. Ainsi, les CIO doivent optimaliser et adapter en permanence leurs stratégies en matière de gestion des données. La clé ? Le cloud.

Mettre un terme à la densité des données grâce à une infrastructure multi-cloud

La pression qui pèse sur les épaules des CIO est plus importante que jamais. On attend en effet d’eux qu’ils soutiennent la transformation numérique des procédures par le biais de solutions informatiques extrêmement flexibles. La solution à cet égard est le cloud. En fonction du format et du degré de sensibilité des données d’entreprise, cet outil demeure pourtant souvent inexploité. Dans pareille situation, on parle aussi de densité : les données se cantonnent à l’infrastructure existante.

Un défi croissant pour les responsables informatiques consiste donc en la mise en oeuvre d’une infrastructure multi-cloud incluant le contrôle nécessaire des données. Pourtant, dans de nombreuses infrastructures informatiques, la densité des données entrave leur transfert entre le cloud et le centre de données sur site. De ce fait, les possibilités du cloud ne sont souvent pas exploitées de manière optimale.

Les données numériques sont volumineuses, sont invisibles et sont soumises à la protection de la vie privée

Différents facteurs sont à l’origine du problème de la densité des données. Prenons par exemple leur taille : la migration d’une infrastructure de stockage multi-téraoctets vers une nouvelle plate-forme peut ainsi constituer un véritable défi. Les applications nécessitant un accès rapide aux données peuvent également compliquer le passage à une nouvelle plate-forme système.

Les exemples ci-dessus nous permettent de comprendre l’origine de la densité des données et de voir dans quelle mesure celles-ci peuvent être étroitement liées à une infrastructure donnée. À cet égard, déplacer les données depuis et vers le cloud ne représente pas seulement un important défi pour les experts informatiques, il faut aussi pouvoir supprimer les silos de données existants au sein d’une organisation. 

Le fossé entre cloud privé et hybride

NetApp Data Fabric permet de relever ces défis. Le Private Storage pour la solution Cloud de NetApp permet par exemple aux organisations d’utiliser les différentes infrastructures cloud sans perdre le contrôle de leurs données et ce, en créant un lien entre les systèmes sur site et des solutions issues du cloud public.

NetApp soutient par ailleurs les organisations dans la transition de baies de stockage uniques (single storage arrays) vers le transport dynamique de flux de données et de travail à travers différentes solutions, comme le cloud. Les CIO conservent toujours le contrôle intégral : les données d’entreprise restent dans les systèmes de stockage de NetApp, qui se situent physiquement à proximité du cloud public. De la sorte, les organisations ont la possibilité d’utiliser l’énorme capacité des « hyperscalers » comme Amazon Web Services, tout en continuant à satisfaire à la législation et la réglementation locales.

[colored_box color=”blue”]

A propos de NetApp

De grandes entreprises internationales font confiance aux logiciels, systèmes et services offerts par NetApp pour gérer et stocker leurs données. Les clients choisissent NetApp pour la qualité de son travail d’équipe, son expertise et sa passion mis au service de leur réussite aujourd’hui et demain. Rendez-vous sur www.netapp.fr pour en savoir plus.[/colored_box]

 

Watch video

In the same category